Plaid de justice

Le plaid est l’assemblée dans laquelle un suzerain prend conseil de ses vassaux. Une forme particulière de plaid est celle où se juge un différend entre plaideurs, à une époque où un système judiciaire proprement dit n’existait plus en comparaison avec la haute antiquité, ou pas encore au regard de notre modernité.

Ordalie et duel judiciaire passent pour des comportements passablement pittoresque de notre point de vue. Le premier est une épreuve par brûlures ou noyade, parfois par ingestion dangereuse (fromage et pain jusqu’à étouffement). Le second est un combat dont le gagnant n’est rien moins que soutenu par Dieu. Dans la mentalité médiévale, ce sont des procédés de preuve au cours d’un procès, quand la parole n’offre plus de certitudes. Il s’agit des éléments du plaid formant un véritable appareil proto-judiciaire, comme le sont également à cette époque la primauté des faits établis, la citation d’experts, le débat contradictoire, le jugement motivé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.